Dimanche 5 Août : 

Direction le saut de Roland :

Exploité il y a 150 ans pour la qualité de ses roches de quartzite destinées à l’empierrement des routes, le site du Saut-Roland tire son nom d’une ancienne légende. "Revenu défendre l’Empire de son oncle Charlemagne face aux bretons, Roland, préfet des Marches de Bretagnes, voulut traverser le site en sautant avec son cheval d’un rocher à l’autre. Le premier saut fut dédié à Dieu, le deuxième à la Vierge et le troisième à sa dame. Mais ce dernier lui fut fatal et il chuta au fond du ravin. À cet endroit coulerait, goutte à goutte, une source recouverte de la « pierre dégoûtante », un gros rocher symbolisant la femme inconsolable."

1

2

3 

Tout au long de la découverte du site je cherche des caches et je dois faire demi tour à la troisième cache lorsque je me rends compte que j'ai oublié de noter les indices dans les deux précédentes, mince ! ça monte !!!! 

4 

Encore un très beau site au milieu de la forêt et en bas la rivière :

5 

 

6 

Les larmes de Roland, tout en bas de cette énorme roche coule un petit filet d'eau en permanence, larmes ? 

7 

Les caches sont superbes, là, un tuyau labyrinthe ! 

8 

Ici aussi ça monte et ça descend ! 

9 

Tiens c'est à cet endroit que je me suis aperçue que j'avais complètement oublié mes bâtons de marche au labyrinthe, allez hop demi tour pour la deuxième fois, je l'aurai bien visité ce site ! 

10 

Encore une cache spéciale ! Sous le capuchon est caché un gros aimant qui permet de remonter la petite boite tout en haut du tuyau ! J'ai mis un moment pour comprendre comment il fallait faire ! 

11 

Je rentre à la voiture et décide de pique niquer au bord de la rivière, pour cela il me faut refaire tout le chemin mais c'est tellement beau !!!! 

12 

J'ai encore la compagnie des libellules ! 

13 

Après le repas, petite randonnée à Dompierre du chemin pour découvrir le village, petit tour de l'étang pour se rafraichir un peu et parler avec un couple sympathique qui s'est installé là pour l'après-midi ! 

14 

L'église :

15 

La grotte de Lourdes : 

16 

Ensuite direction le rocher des couardes, j'ai eu bien du mal à trouver vu que le gps était en surchauffe et ne voulait plus démarrer ! 

Et oui il faisait très chaud ce jour là ! 

Là, j'avoue que je me suis fait un petit peu peur  ! 

17 

En bas c'était joli comme tout ! 

18 

Oui, mais il fallait monter tout en haut pour trouver la cache ! 

19 

C'était magnifique, ces rochers entrelacés avec les arbres ! 

20  

Mais qu'est-ce que c'était haut et glissant sur les feuilles ! 

21

22 

Et la descente ne fut pas mieux ! 

Il est censé y avoir un escalier ici :

23 

Après nettoyage et passage en effet il est bien là : 

24 

Des roches, il y en a partout ici, même au beau milieu des près ! 

25 

Voilà, c'était mon dernier jour de vacances, une journée bien sportive !